L’entretien de votre piscine tout au long de l’année

/L’entretien de votre piscine tout au long de l’année
L’entretien de votre piscine tout au long de l’année2019-03-28T13:59:13+00:00

ENTRETENIR VOTRE PISCINE

Nous allons vous guider pas à pas, dans les différentes étapes à suivre pour un parfait entretien de votre piscine, de manière à garder une eau cristalline, limpide et saine.
L’eau est soumise à une pollution constante causé par exemple par les baigneurs et leur fréquence de baignade, les matières organiques, le climat (variation des températures) et phénomènes météorologiques (eau de pluie, …).
Sans un traitement régulier et maîtrisé votre eau risque de tourner et de ne plus remplir ses fonctions.
Un entretien mécanique, un entretien chimique et des contrôle réguliers, sont les 3 moyens complémentaires qui permettent à votre eau de piscines d’être saine et limpide.

NETTOYAGE :

En saison estivale, le nettoyage de votre piscine est a effectué au moins une fois par semaine. Qu’il soit fait de manière manuelle avec un aspirateur mécanique (voir comment utiliser l’aspirateur mécanique) ou à l’aide d’un robot autonome pour piscine (voir robot en boutique).
Il est important également de bien brosser les pois, de façon à mettre les matières en suspension.
De bien vider le panier et nettoyer les poches filtrantes pour la filtration.

FILTRATION :

Il est important de bien filtrer sa piscine. Surtout la journée, étant donné que les algues se développent avec la lumière. (Photosynthèse)
Pour connaitre le temps de filtration idéal, il faut prendre la température de l’eau de votre piscine est la divisée par 2. (Exemple : eau à 28°C / 2 = 14 heures de filtration).
La filtration permet de brasser, d’oxygéner et de filtrer l’eau, c’est-à-dire d’empêcher les matières en suspension de tomber au fond de la piscine en passant par le filtre. Elle diffuse les produits de traitement dans la piscine et donne un mouvement régulier par le biais du refoulement afin que l’eau ne stagne pas.
La buse de refoulement doit être légèrement inclinée sous la surface de l’eau, de façon à filtrer les 15 à 20 cm sous la surface. C’est ici, que les saletés restent en suspension.
Une bonne filtration participe au maintien d’une eau saine, en réduisant le développement d’algues et d’autre part l’apparition d’eau trouble.
Par ailleurs, elle vous permettra également de réduire votre consommation en produits de traitement et de rendre l’entretien de votre piscine plus économique.

TRAITEMENT DE L’EAU :

Il est impératif de bien traiter votre eau de piscine.
Pour que votre eau de piscine puisse être cristalline et dépourvue de tout élément en suspension, elle doit remplir les critères suivants :
Tout d’abord elle doit être limpide, mais aussi désinfectée et désinfectante. En revanche votre eau ne doit pas être agressive, ni entartrante.
Ce n’est que si, et seulement si, votre eau répond à toutes ses exigences qu’elle sera douce, purifiée et propice à la baignade.
Pour cela, un contrôle régulier de l’eau est impératif. Il se fait par le biais de l’analyse de votre eau de piscine. Soit en utilisant une trousse d’analyse DPD (pastilles), un testeur électronique, ou des bandelettes …
Ou par votre professionnel, nous pouvons effectuée une analyse complète de votre eau. Pour cela, il vous suffit de prélever un peu d’eau dans une bouteille n’ayant JAMAIS contenue une boisson gazeuse. Même en la rinçant à plusieurs reprises le résultat sera faussé.
Elle vous permettra d’analyser d’une part le pH qui doit être situé entre 7 et 7, 4 (Le Potentiel Hydrogène c’est-à-dire acidité de l’eau).
Ne touchez pas le testeur avec vos doigts, cela compromet la lecture de la valeur du pH.

Le pH est un paramètre important de l’eau de votre piscine, il est souvent responsable des différents problèmes d’eau trouble. C’est pourquoi, il est indispensable de le contrôler.

L’eau est acide si le pH se situe entre 0 et 6,
L’eau est basique si le pH se situe entre 8 et 14,
Aux alentours de 7, le pH est neutre.
L’eau d’une piscine doit avoir un pH neutre, mais tout dépend de l’eau et des produits utilisés.
L’eau de la piscine doit être neutre ou légèrement basique. Le pH idéal admis est de 7,4. Néanmoins, cette valeur dépend :

de la dureté de votre eau, donnée en TH (Titre Hydrotimétrique CALCAIRE) : selon la région dans laquelle vous vivez, l’eau n’a pas la même teneur en calcaire.
des produits de traitement de l’eau, notamment les désinfectants : pH et chlore peuvent interférer l’un avec l’autre, par exemple.

Le pH doit être ajusté suivant ces paramètres, soit un peu en dessous, soit un peu au-dessus de 7. Il conditionne l’efficacité de vos traitements de l’eau, ainsi que sa qualité et son équilibre.

A savoir que le pH mal équilibré est souvent responsable ou déclencheur de :
Changement de la couleur de l’eau,(Trouble, blanche, verte, moutarde,….)
Moins bonne efficacité des produits désinfectants,
Détérioration du matériel : fixations, revêtement, système de filtration de l’eau, …
Irritation des yeux et de la peau,
Développement de calcaire (précipitation) ou d’algues dans la piscine.

Le chlore, (ou le brome, ou oxygène actif)

La chloration a pour objectif de désinfecter votre eau, c’est-à-dire de détruire les bactéries, virus et champignons…
Le taux de chlore piscine idéal doit se situer entre 1 et 2 mg/l.
Important : Ne pas faire de sur-chloration, cela pourrait provoquer des plis sur votre liner, des décolorations, endommager les équipements … Mais aussi provoquer des gênes sur les baigneurs tels que des irritations, des maux de tête…
Il existe des chlores dits STABILISES et des chlores dits NON STABILISES. (Hypochlorite de calcium)
Le chlore stabilisé contient comme son nom l’indique du Stabilisant. (Le stabilisant permet au chlore de se maintenir dans l’eau sans être détruit. Seulement, le stabilisant s’accumule et ne doit pas dépasser un certain taux dans la piscine (entre 30 et 50 ppm) pour ne pas saturer votre piscine. Sans quoi le chlore ne désinfecterait plus.
Pour éviter la saturation, il est conseiller de vider de l’eau par le fond. Avec une pompe vide cave ou avec l’aspirateur manuel par siphonnage. Le stabilisant est une molécule lourde qui va stagner au fond du bassin.
Le chlore NON STABILISE (Hypochlorite de calcium)
Est un chlore sans stabilisant, qui permet de ne plus vidanger et de ne plus être saturé.

NE JAMAIS MELANGER UN CHLORE STABILISE AVEC UN CHLORE NON STABILSE. Réaction chimique dangereuse. Ne jamais mélanger le Chlore et le pH.

Il existe également d’autre produits de traitements désinfectant comme le Brome, l’Oxygène actif …. Afin d’adapter le bon moyen de traitement selon les besoins de chacun. Vous pourrez demander conseil à votre pisciniste.
Vous pouvez aussi vous orienter vers un équipement automatique tel que la régulation automatique, l’électrolyseur au sel, le chlorinateur …

[recent_products limit= »12″ columns= »3″ orderby= »date » order= »desc »]